Expositions temporaires

Retrouvez ici toutes les expositions qui ont eu lieu de la plus récente à la plus ancienne.

2017 - Lann

Exposition photo. Du 16 juin au 30 septembre. Kergrist-Moëlou

Suivant l’avis des internautes, l’Institut culturel de Bretagne a désigné en décembre dernier "ar lann" pour symboliser la Bretagne. L’ajonc est tellement ancré dans l’histoire de la région que la répartition des différentes espèces respecte les limites géographiques du breton et du gallo.

Aux côtés des ifs centenaires de l’enclos paroissial et dans les ruelles du magnifique bourg de Kergrist-Moëlou classé Commune du Patrimoine Rural de Bretagne (CPRB), 30 photos grand-format vous permettront de mieux connaitre cet arbuste surnommé "Kalon aour" (le cœur d’or) par Anjela Duval. Les photos vous conduiront dans la lande, son habitat, à la découverte de ses usages ou de la faune qu’il abrite. 

2016-2017 - Piafs dans ta lande

du 1er juillet 2016 au 30 septembre 2017 à la Maison du Patrimoine à Locarn.

Suis Gaspard le busard, Jimmy l’engoulevent ou P’ti chou la fauvette, traverse les épreuves en essayant de garder toutes tes plumes et regarde si tu es capable de passer l’hiver dans les landes.

Exposition ludique et interactive à la découverte des oiseaux des landes du centre-Bretagne. 

2012 - Fãnch Vidament

Peintre et paysan (il a exploité une ferme à Saint-Servais), il aimait peindre le quotidien et les paysages du Centre Bretagne. Ses toiles sont à l’image de l’homme qu’il était vibrantes, tourmentées, violentes parfois et surtout débordantes de tendresse. Au cours de sa brève carrière (1969-82), Fañch Vidament aura peint environ 300 œuvres et participé à une quarantaine d’expositions, collectives pour la plupart. Il laisse une œuvre unique, forte et originale.

Glenmor rendra d’ailleurs hommage à celui qu’il décrivait comme « un marchand de rêve » : « Vidament fait de nous les spectateurs d’un théâtre où le décor dit l’essentiel (…) Je ne puis contempler une seule toile de ce paysan, de ce paysan qui vécut tel par amour de la terre et de ceux qui en vivent, sans me voir flâner le long de ses chemins,  sans m’asseoir au milieu du village, y voir renaître les chansons, les rires et les pleurs par ces temps d’abandon. (…) Le monde de
Fañch Vidament est un monde éclaté où tout un chacun peut accrocher ses soleils et son nuage… »

2010 - Au naturel

Eco-responsable, développement durable, production locale, bilan-carbone, tous ces nouveaux concepts sont des principes appliqués pendant des générations sans jamais les nommer. Aujourd’hui, alors que l’enjeu environnemental est de plus en plus confronté aux contraintes économiques, il semble important de redécouvrir les savoirs et les savoir-faire qui ont permis un développement équilibré de notre région.

Gilles Pouliquen photographie depuis 30 ans les campagnes de Bretagne gardant ainsi en mémoire les gestes transmis de père en fille.

Supports : photos, panneaux, outils.

2009 - Les Arts Bleus

L’ardoise n’est pas qu’une feuille de quelques millimètres d’épaisseur posée au clou ou au crochet. Cette « matière » se fait matériau, inspiratrice ou support des expressions des artistes qui lui trouvent des propriétés de plasticité, de transparence, de reflets inattendues.

Artistes présentés :
Christian Duroc, sculpteur
Maurice Le Meur, plasticien
Maurice Jestin, photographe
Jean-Claude Glaziou, peintre
Joël Glaziou, poète

2008 - Gueules Bleues

Ils sont des centaines à être descendus à moins 150m à Motreff, moins 180m à Maël-Carhaix, moins 220m à Gourin, et pourtant peu de personnes connaissent l’existence des mineurs d’ardoise en Bretagne. C’est entre le XIXème et le XXème siècles que l’activité ardoisière connaît son âge d’or. De toutes tailles, les carrières se multiplient de part et d’autre du canal de Nantes à Brest et les carriers suivent « la veine » au fur et à mesure des ouvertures.

Grâce au film témoignage de Jean-Jacques Rault et Gaëlle Douel et aux portraits sensibles mais sans concession de Christophe Forest nous vous proposons d’aller à la rencontre des ouvriers de la bleue.

Depuis sa création, la Maison du Patrimoine n’a cessé son travail de collectage. Les outils des carriers, diffèrents selon les techniques, la pierre ou les moyens témoignent du savoir-faire adapté à la matière.

Support : panneaux, photos, film, outils.

2007 - Les temps changent

La construction européenne … ? Trois villages, d’Espagne, d’Allemagne et de Bretagne se posent la question du partage de nos cultures rurales, dans un passé proche pour mieux se comprendre dans notre futur commun. Les migrations dans les Asturies, le jeu d’échec dans la société allemande, et les métiers ruraux de Bretagne sont les fenêtres par lesquels nous vous proposons de regarder pour comprendre ce que nous sommes : citoyens ruraux européens.

Supports : Panneaux, outils.

2006 - Ex'peau d'vaches

La vache ! Humour vache, mort aux vaches, avoir une queue de vache dans la main, le plancher des vaches, voilà quelques expressions qui témoignent de l’omniprésence de la vache dans notre  « pas si » inconscient collectif. Après quelques années noires, elle retrouve sa place dans le cœur du public où elle véhicule des images de bonhomie, de nourricière ou d’absolu détachement.

La Maison du Patrimoine présente le travail des photographes Anicet Furic, Florence Hascoët, Hélène Réocreux et le plasticien Blÿnt dont la vache est un des sujets de prédilection.

Supports : photos, panneaux, films, outils, peinture, art plastique.

2005 - Campagnes gestes et paroles

Un photographe, Gilles Pouliquen, un carnet spiralé et son porteur, Gérard Alle, et une campagne qui se dévoile. Leurs déambulations donneront 4 livres : Pain de campagne, Le vin des bretons, Commerces de campagne et Paysans. La Maison du Patrimoine s’en est inspiré pour recréer l’ambiance de la Bretagne rurale.

Supports : Photo, texte, aphorisme, outil.

2004 - À Bicyclette

Si la petite reine devait choisir son royaume, sans nul doute ce serait la Bretagne. Pas une commune sans son champion, sa course lors des fêtes patronales. La région a construit sa réputation autour de hauts lieux que la Grande Boucle visite régulièrement : Mûr-de-Bretagne, Plouay, Châteaulin. Ses classiques tels le Tro Bro Leon ou le Ruban Granitier Breton n’ont rien à envier à « l’enfer du Nord ». On parle des forçats de la route et c’est ici que leur est rendu le plus bel hommage, pensez : Paris-Brest-Paris, une seule étape sans interruption !

Retour sur ce lien entre les bretons et le cyclisme.

Avant de s’appeler vélo, l’engin a subi bien des améliorations et a suivi tous les apports technologiques depuis la draisienne, cette planche de bois sur roue. Grâce au travail des collectionneurs, venez admirer les ancêtres du vélocipède.

Supports : panneaux, pièces de collection, peintures, photos

2003 - La Bretagne au Cinéma

La Bretagne au cinéma est un regard posé sur plus de cent œuvres choisies parmi les quelques 250 films de fiction tournés en Bretagne pendant ce premier siècle de cinéma. Jean Grémillon, Claude Chabrol, Raoul Walsh, Richard Fleischer, Roman Polanski, Jean Becker et bien d'autres sont venus et revenus pour le paysage, la lumière, les décors, l'imaginaire de notre région. Ils s'en sont servis à leur manière, développant parfois à l'extrême tel ou tel trait de caractère, en bien ou en mal.

La cinémathèque de Bretagne a regroupé ces différents films sur plusieurs thèmes, de la Bretagne mystérieuse aux "Bécassineries" en passant par  la Bretagne des châteaux.

Supports : Film et panneaux

2002 - Café Bouillu

Tout le monde se souvient de ce café-épicerie où la cafetière versait un liquide acre dans une tasse patinée ou d’un Orangina qui oublie de faire « pschit » à l’ouverture. C’est dans cette ambiance conviviale que Sylvain Bouttet et Sophie Delacour ont porté caméras et appareils photo pour nous ramener ces images du fin fond de nos mémoires. Les derniers établissements sont des pieds de nez au politiquement correct, à l’hygiénisme, à la standardisation, mais c’est pourtant là qu’on se sent revivre, dans la réalité et pas dans un décor de carton pâte.

Supports : Film et photos dans un café-épicerie reconstitué.

2001 - Portraits de famille

"Portraits de famille" est extrait d'une exposition présentée au château de la Roche Jagu en 1997 et qui était intitulée "Cadr'âges".

Cadr'âges avait pour objectifs de valoriser et de faire connaître un siècle de photographie dans les Côtes d'Armor. La partie photographies anciennes en était donc en quelque sorte l'introduction.

Les quatre photographes exposés à la Maison du Patrimoine sont  Etienne BOUILLE de Perros-Guirec, Lucien BAILLY de Saint-Brieuc, Jean Baptiste BARAT de Saint-Quai-Portrieux et Jean Charles UDO de Mûr-de-Bretagne. En tout une centaine de clichés sont mis en scène.

Supports : photos encadrées et mise en scènes dans des chambres photographiques à soufflet de 3m de haut ou sur un diaphragme de 5m de diamètre.

2000 - Mémoire d'âme(s)

Les recherches archéologiques en Côtes d’Armor ont permis de révéler l’intérêt du territoire départemental dans l’occupation et le développement des sociétés dans la péninsule armoricaine.

Extraits de l’exposition présentée au domaine départemental de La Roche Jagu en 1999, Mémoire d’Ame(s) revient plus particulièrement sur les périodes gauloise puis gallo-romaine du Centre-Bretagne. Elle s’appuie sur les découvertes des fouilles effectuées sur la forteresse gauloise de Saint-Symphorien à Paule – où fut trouvée la fameuse "statuette à la lyre" – et celles qui permirent de révéler le parcours exact de l’aqueduc gallo-romain de Vorgium qui deviendra plus tard Carhaix.

Supports : Panneaux, maquettes, reproduction, films, objets archéologiques